O mon âme ♥
"Ô mon âme bénit le Seigneur et mon esprit magnifie son Nom car la mort n'a pas pu le retenir même dans le tombeau Jésus est Seigneur : Il est ressuscité- Il est vivant éternellement ALLELUIA "

Evangile du 31 Août " Mt 25,14-30 chacun joue un rôle irremplaçable»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evangile du 31 Août " Mt 25,14-30 chacun joue un rôle irremplaçable»

Message par mary line le Sam 31 Aoû - 4:20

Mt 25,14-30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole :« Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens.A l'un il donna une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul, à chacun selon ses capacités. Puis il partit.Aussitôt, celui qui avait reçu cinq talents s'occupa de les faire valoir et en gagna cinq autres.De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.Mais celui qui n'en avait reçu qu'un creusa la terre et enfouit l'argent de son maître.Longtemps après, leur maître revient et il leur demande des comptes.Celui qui avait reçu les cinq talents s'avança en apportant cinq autres talents et dit : 'Seigneur, tu m'as confié cinq talents ; voilà, j'en ai gagné cinq autres. — Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.'Celui qui avait reçu deux talents s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, tu m'as confié deux talents ; voilà, j'en ai gagné deux autres. —Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.'Celui qui avait reçu un seul talent s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n'as pas semé, tu ramasses là où tu n'as pas répandu le grain.J'ai eu peur, et je suis allé enfouir ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t'appartient.'Son maître lui répliqua : 'Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n'ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l'ai pas répandu.Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l'aurais retrouvé avec les intérêts.Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.Car celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance. Mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a.Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents !' »




Cette parabole fait suite à celle des vierges sages dont la leçon était, nous l'avons vu que nous serons jugés sur l'amour. Mais dans ce domaine l'illusion, est si facile ! Comment savoir si l'on aime en vérité ? Le critère est simple : aimer c'est servir. L'amour est actif, laborieux, il ne s'épargne pas, il ne compte pas. Or, le Seigneur veut nous associer au travail de la Rédemption. Le baptisé est donc voué au service du Christ et des âmes à sauver. Il doit utiliser les "talents" reçus pour les faire servir au Royaume.

Mais quels sont ces talents ? Nous ne sommes pas tous dotés par la nature de dons riches et nombreux. Mais tous, nous avons reçu au baptême les vertus théologales. Ces vertus déposées dans notre âme ne doivent pas y sommeiller, y rester enfouies : elles doivent s'intensifier et s'extérioriser au service de Dieu.La charité entre chrétiens est le premier témoignage que nous devons à nos contemporains afin que de leurs cœurs jaillisse ce cri jadis échappé des lèvres de Tertullien : "voyez comme ils s'aiment !" Voilà ce talent à faire valoir.Application ? La charité conjugale par exemple. Quel apostolat qu'une famille unie ! Oui, l'amour fidèle est possible, je l'ai vu, je l'ai rencontré s'écriront nos contemporains !

Témoigner de notre espérance n'est pas moins nécessaire. D'abord, éduquer nos enfants, leur faire connaître l'expérience de la mort, qui n'est pas une chose honteuse, impudique, qui doit rester cachée et solitaire. Au-delà de la souffrance légitime, il nous faut témoigner de nos certitudes tranquilles et paisibles, et même d'une certaine joie de l'âme !

Enfin, ce talent à faire fructifier, c'est notre foi : une foi rayonnante, et non pas enfouie dans le secret de ma chambre. Nous avons des certitudes absolues à l'heure où, pour la majorité de nos contemporains, tout vacille, tout s'effondre. Nous devons vivre, penser, réagir en harmonie avec notre foi et témoigner de la Vérité qui nous habite.

Ce faire-valoir est le devoir de tout baptisé. Que ferai-je en ce jour pour mériter d'entendre ce soir le Seigneur me dire  : « C'est bien, bon et fidèle serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de choses, je t'établirai sur beaucoup; entre dans la joie de ton maître » ?

P. Xavier - Abbaye de Lagrasse




Sommes-nous conscients que peu importe le nombre de nos capacités, elles sont nécessaires à l’épanouissement de notre entourage ?

Seigneur, je te rends grâce pour tous les talents que tu m’as accordés. Donne-moi un cœur simple et généreux pour que je participe à créer un monde nouveau de fraternité. Mon désir est de te plaire chaque jour. Viens à mon aide O Saint-Esprit !
 
diverses sources


avatar
mary line
Admin

Messages : 592

Voir le profil de l'utilisateur http://jesus-marie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

RE

Message par Yanou le Sam 31 Aoû - 5:31

Sommes-nous conscients que peu importe le nombre de nos capacités, elles sont nécessaires à l’épanouissement de notre entourage ?


A notre entourage ,mais aussi à nous mème !!
avatar
Yanou

Messages : 169

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum